UQAM - Université du Québec à Montréal Faculté des sciences
UQAM  ›  ESCER  ›  Réseau MDCR
MDCR



Réseau canadien en modélisation et diagnostics du climat régional (MDCR) 


Projets de recherche (2006 - 2010)



Développer de nouvelles techniques diagnostiques pour les modèles régionaux du climat

Responsables: Caya, de Elía et Laprise

Depuis les premières simulations climatiques à l'échelle régionale à la fin des années 1980, il est courant de trouver tout au plus quelques projections climatiques pour chacune des régions du globe. Cependant, au cours des dernières années, différents programmes internationaux ont permis de générer des ensembles de simulations regroupant plusieurs modèles globaux et régionaux, suivant différents scénarios d'émission de gaz à effet de serre. En plus de l'augmentation du nombre de simulations disponibles, la résolution typique d'un MRC est passée d'une valeur oscillant autour de 50km pour s'établir à près de 20km. Un des projets ayant permis d'accumuler une vaste quantité de simulations climatiques est le North American Climate Change Assessment Program (NARCCAP), qui regroupe 6 MRC et 4 MCG les pilotant. NARCCAP aura permis de générer un ensemble de simulations pour le climat présent et futur au-dessus d'un domaine couvrant toute l'Amérique du Nord.

Cette banque de simulation, en plus de celle de l'équipe de simulations climatiques d'Ouranos, aura permis au réseau MDCR d'accumuler une quantité sans précédent de données climatiques à l'échelle régionale. Ces deux banques de données contiennent des simulations provenant de modèles de circulation générale couplés (CGCM2, CGCM3, HadCM3, NCAR-CCSM et GFDL), de modèles de circulation générale atmosphériques (ARPEGE et HadAM3) et de modèles régionaux (CRCM3, CRCM4, CRCM5, HadRCM3, RegCM, NCEP-RSM, MM5 et WRF). Ceci a pour conséquence de permettre des études diagnostiques plus complètes ainsi qu'une meilleure évaluation de l'incertitude inhérente aux projections climatiques. Une évaluation de l'incertitude associée aux projections climatiques est cruciale puisque la plupart des études d'impact et d'adaptation requièrent une telle évaluation afin de définir un éventail de solutions appropriées. Une des priorité de ce projet est de développer de nouvelles approches et de nouveaux outils pour prendre avantage de ces nouvelles bases de données. La quantité d'informations disponibles est excitante, mais pose un grand défi: jamais auparavant une telle quantité de données n'aura été disponible pour étudier le climat nord-américain. Cependant, de nouvelles approches devront être développées pour gérer une telle quantité d'informations (quelques centaines de teraoctets), extraire et disséminer les informations pertinentes qui s'y trouvent.

La majorité du travail diagnostique de cette partie sera dédiée à l'évaluation de la série de simulations provenant des divers modèles régionaux au-dessus du territoire nord-américain. Un projet diagnostique ira plus loin et évaluera le nouveau CRCM5 en tant que modèle régional pour d'autres régions et d'autres climats du globe. Cet effort devrait permettre d'évaluer l'universalité du modèle, et ce faisant, sa capacité à générer des projections climatiques de hautes résolutions ailleurs dans le monde.


Sous projets:

Flèche Haut



UQAM - Université du Québec à Montréal   ›  Dernière mise à jour de cette page : 21 novembre 2007